Une thérapie avec un sexologue

Les rencontres de thérapie sont habituellement d’une durée de 50 minutes. La première rencontre vise explorer les raisons pour lesquelles vous consultez un sexologue. Nous parlerons de la façon dont votre situation a pris de l’ampleur. À partir de cette première rencontre, nous établirons les hypothèses qui peuvent expliquer ce que vous vivez ainsi que les solutions possibles. La durée d’une thérapie dépend de plusieurs facteurs, il sera possible de déterminer la durée une fois le processus commencé.

Mes interventions se distinguent par leur douceur et leur calme. Elles vous permettent de faire le point sur votre vie sexuelle et de donner un sens à votre problème sexuel. Je perçois la sexualité comme un tout s’intégrant dans l’histoire affective et intime de la personne. Mes questions enrichiront vos réflexions et vous guideront vers de meilleurs choix pour votre vie sexuelle et affective.

Qui consulte en sexologie?

Aucun problème n’est trop petit ou trop gros pour commencer une thérapie. Plusieurs personnes amorcent un processus parce que les choses ne vont plus, sans toutefois identifier ce qui doit changer.

Un problème n’apparaît pas du jour au lendemain. Lorsqu’il vient le temps de consulter, la souffrance a fait partie de votre vie depuis un certain temps. Il arrive à tous de passer par des périodes plus difficiles. Chacun a en soi les ressources pour les traverser. Si vous ne parvenez pas à les trouver, une thérapie peux vous aider.

Ma formation spécialisée

  • Approche globale pour la santé et le bien-être des personnes transsexuelles et transgenres
  • L’intervention auprès de la personne adulte en crise suicidaire
  • L’intervention auprès de l’adolescent en crise suicidaire
  • L’impact de l’anxiété de performance sur la sexualité
  • Évaluation et thérapie des troubles d’hypersexualité et de compulsion sexuelle
  • Aider les victimes souffrant de TSPT (trouble stress post-traumatique)

Mes services

  • Les troubles de l’érection
  • Les troubles de l’éjaculation
  • Les troubles de l’orgasme
  • La compulsion sexuelle
  • La douleur à la pénétration
  • Le dégoût de la sexualité
  • La dépendance à la pornographie
  • L’exhibitionnisme et le voyeurisme
  • Le fétichisme
  • Le fantasme sexuel troublant
  • L’abus sexuel
  • Les questionnements sur l’orientation sexuelle
  • Les troubles de l’identité sexuelle
  • Les troubles de l’intimité
  • Les difficultés amoureuses
  • Les problèmes de communication
  • La dépendance affective
  • La jalousie excessive
  • Le manque de confiance ou d’estime de soi
  • L’image corporelle déficitaire
  • Les relations extra-conjugales
  • La violence conjugale
  • Le stress, l’anxiété de performance
  • La répétition de « modèles de fonctionnement inadéquats »
  • Les séparations, le divorce, le deuil
  • La grossesse, l’infertilité
  • L’avortement, les fausses couches
  • La ménopause, l’andropause
  • Les impacts sexuels des ITSS et du sida
  • Les problèmes gynécologiques ou urologiques
  • Les handicaps
  • Les maladies (crise cardiaque, cancer, diabète, etc.)
Les 6 dimensions de la sexualité