Quand on s’imagine consulter une sexologue, on se voit plus facilement parler de problèmes sexuels que de l’influence de nos parents. Quel est le lien avec notre sexualité? Et entendre parler de leur sexualité? Encore moins. Les parents sont le tout premier modèle que l’enfant forme d’un homme, d’une femme ou d’un couple. Si on ne prend pas toujours le modèle de nos parents, il y a beaucoup plus de chance qu’on chercher à y ressembler. Ma relation avec mes parents peut-elle vraiment être à l’origine de mes problèmes sexuels et amoureux? Voyons si cet article pourra vous donner des pistes de réflexion.

La sexualité de nos parents

« Comment imaginez-vous la sexualité de vos parents?

-Je ne veux pas le savoir, j’aimerais mieux qu’ils n’en aient pas, même si je sais que ce n’est pas vrai. »

Quand on pose une question, une réponse nous vient instantanément à l’esprit. Imaginez un éléphant rose et cherchez à l’imaginer en y mettant le plus de détails possibles. Le voyez-vous? Maintenant pour les prochaines 5 secondes, ne pensez pas à un éléphant rose. Il ne faut surtout pas imaginer un éléphant rose, s’il est petit ou grand, s’il est rose pâle ou rose foncé… Arrivez-vous à ne pas penser à un éléphant rose? Il y a plus de chances que vous ayez pensé à un éléphant rose lors des dernières secondes que durant toute la semaine.

La sexualité des parents, c’est l’éléphant dans la pièce. L’existence d’un enfant dans un couple est la preuve indéniable qu’il y a eu un rapport sexuel pour le concevoir. L’image de cette sexualité se forme à un très jeune âge, avant même de savoir exactement ce que ça signifie avec un rapport sexuel. Et tout cela, sans qu’on ait besoin d’en parler.

Certains parents ont une sexualité très explicites et les enfants peuvent avoir un aperçu de leurs échanges sexuels. Cela peut être en faisant des sous-entendu, en entendant des soupirs qui proviennent de la chambre ou même en entrant dans la pièce où leur parents ont des relations. Dans la tête de l’enfant, il n’est pas toujours facile de comprendre ce qui se passe. L’enfant développe un modèle sexuel qui est influencée par ce qu’il perçoit et imagine de la sexualité de leur parents. Cela peut être lorsqu’un parent a eu plusieurs partenaires amoureux après la séparation, lorsqu’une infidélité est dévoilée dans le couple parental, lorsque l’enfant trouve les objets sexuel ou le matériel pornographique des parents, etc. Souvent la réaction des parents déterminera la perception de l’enfant sur ce qui se passe. Pour certains enfants cela en fait une expérience marquante ou banale. Et si les parents n’ont pas de sexualité? L’enfant peut en conclure que la sexualité n’est pas importante pour former un couple.

La gestion des conflits parentaux

Ce même enfant sera lui-même un jour en couple. Il observe ses parents dans la relation amoureuse. L’enfant peut choisir d’adopter le modèle, le refuser ou chercher à le modifier en s’inspirant de plusieurs modèles.

Les parents sont comme tous les couples, il leur arrive d’avoir des désaccords. Pendant ce temps, l’enfant observe et apprend comment on peut exprimer ses émotions et gérer les désaccords. Un des parents a-t-il tendance à imposer son point de vu à l’autre, à fuir le conflit par le silence, à sortir boire avec des amis, à répondre de manière passive-agressive, à éclater en sanglots dès les premiers instants, à parler de rupture, à demander à l’enfant à prendre position dans le conflit parental, à ne pas en faire part aux enfants, à prendre le temps de se consulter dans les bonnes circonstances? La gestion des émotions est quelque chose qui s’apprend un peu tout au long de sa vie et qui peut changer. Toutefois l’adulte aura d’abord tendance à répliquer ce qu’il lui a été montré par ses parents.

L’éducation sexuelle parentale

Pour plusieurs de mes clients, les discussions sur la sexualité à la maison se résumaient à la contraception et les infections transmissibles sexuellement. Encore là, la manière de procéder peut être drastiquement différente. Vos parents vous ont parlé de contraception et de ITSS en vous remettant discrètement un condom avec un sourire en coin coquin ou en parlant du sujet de manière ridicule lors d’un party de famille?

Parfois ce n’est pas aussi explicite. On peut par exemple être plus sensible à l’influence de nos parents à propos la nudité et la pudeur. Si un parent se promène nu dans la maison, si les enfants sont invités à fermer les rideaux en se changeant, s’ils peuvent se changer devant tout le monde à la plage, etc. Et quand les enfants démontrent de la pudeur, a-t-on tendance à ridiculiser leur sentiments où à supposer qu’ils ont été agressés sexuellement?

L’éducation sexuelle n’est pas toujours positive. Quand les parents surprennent leurs enfants en pleine exploration sexuelle, ils ne sont pas toujours les meilleurs éducateurs. Par leurs réactions, ils peuvent apprendre à leur enfant que la sexualité est quelque chose à cacher, qu’il n’est pas acceptable d’avoir des contacts sexuels avec les autres enfants et qu’ils font quelque chose de mal s’ils descendent leur pantalon. L’éducation sexuelle se fait aussi sur les rôles sexuels, sur les différences entre les garçons et les filles et les attitudes encouragées ou découragées. Il n’est pas rare que les filles entendent qu’elles doivent se méfier des garçons… dit-on des garçons que leur sexualité est dangereuse pour les filles?

Quel bagage nos parents nous ont-ils transmis dans notre sexualité?

Quel bagage sexuel nos parents nous ont-ils transmis?

 

Les démonstrations d’amour

« Mon père ne m’a jamais dit je t’aime. Parfois je le lui dis, mais ce n’est pas facile puisqu’il fais comme s’il ne m’avait pas entendu ».

Les démonstrations d’amour sont un cadeau. C’est quelque chose qu’on offre à l’autre. Quand on a de la difficulté à recevoir un compliment, cela parle souvent de la manière dont ont vous a appris à recevoir les démonstrations d’amour. Certains parents ont peur qu’en aimant leur enfants, ceux-ci soient trop gâtés. Ils peuvent donc avoir tendance à restreindre leur affection pour eux. D’autres parents ont peu d’estime d’eux-même et peuvent avoir de la difficulté à supporter le regard aimant de leur enfant. Dans d’autres cas, un parent peut avoir de grandes attentes envers son enfant et lui demander des démonstrations d’amour et de soutien qui vont au delà de ce qu’un enfant est en mesure de donner.

Les échanges sexuels prennent parfois le rôle d’un cadeau. Si vous avez de la difficulté à recevoir du plaisir ou à sentir le désir de votre partenaire pour vous, il se peut que l’influence de vos parents ait eu un impact sur vos démonstrations d’amour et sur votre sexualité.

Le cycle fusion-individuation

À la naissance, le nouveau né ne différencie pas le monde extérieur de son propre corps. On dit de lui qu’il est en fusion avec sa mère, car il considère que le sein qui le nourrit fait partie de lui. Plus il vieillit, plus il peut s’éloigner de sa mère et explorer son environnement, car son corps lui permet de se déplacer. En étant loin de son parent, son besoin ne peut plus être répondu aussi immédiatement, c’est dans ces moments qu’il prend conscience que son parent ne fait pas partie de lui, qu’il n’est pas fusionné à l’autre. Il lui vient alors le désir de se rapprocher à nouveau de son parent. La sécurité retrouvé, il peut à nouveau vaguer à l’exploration du monde extérieur.

Sans être séparé de l’autre, il ne peut pas se définir, il ne peut pas devenir un individu.

Si nos besoins ont toujours été rapidement répondus par nos parents, il est possible que nous ayons plus de difficulté à tolérer la solitude et à nous définir sans un partenaire amoureux. Ces personnes peuvent plus souvent avoir tendance à enchaîner les relations amoureuses. Ils peuvent ensuite chercher à atténuer les différences qu’ils ont avec leur partenaire. Par exemple, la différence du désir sexuel. Comme les membres d’un couple sont deux personnes différentes, ils n’ont pas les mêmes besoins sexuels et affectifs. Il est donc pas réaliste de chercher à atténuer les différences de désir en faisant qu’un partenaire exprime moins son désir et qu’un partenaire cherche à forcer son désir. Les couples plus fusionnels peuvent aussi avoir l’impression que l’autre devraient deviner leur besoins affectifs et leur préférences sexuelles.

D’un autre côté, un parent qui ne répond jamais aux besoins de son enfants peut lui donner l’impression qu’il ne sert à rien d’exprimer ses besoins. Il peut parfois lui donner l’impression qu’il n’est pas suffisamment important pour qu’on prenne soin de lui.

Les traumatismes sexuels et la négligence parentale

La plupart des abus sexuels sont commis par des gens que l’ont connaît, les parents et la famille. L’inceste est un geste très grave qui a de nombreuses conséquences sur la sexualité de la personne victime. Certains comportements sont inadéquats sans toutefois être des agressions sexuelles. Un parent qui commente la sexualité et ou le corps sexuel d’un enfant peut dépasser la limite personnelle de celui-ci. Il n’est pas normal qu’un parent fasse des commentaires désobligeant sur la sexualité de son jeune, qu’il compare les seins d’une adolescente avec ceux de la mère pour la diminuer par exemple.

Il ne faut pas négliger l’impact que la pornographie peut avoir sur les jeunes. Un enfant et un jeune adolescent ne devrait jamais être exposé à de la pornographie, cet un événement traumatisant qui peut avoir de lourdes conséquences sur son développement sexuel. Si vos parents laissaient leurs magasines ou leurs cassettes pornographiques dans le salon, votre sexualité en a probablement été affectée.

Pour en connaître davantage

Certains parents sont d’incroyables modèles d’amour et de support émotionnel pour leurs enfants. La plupart du temps, c’est plutôt l’ensemble des interventions auprès des enfants qui a le plus d’impact qu’un seul événement. Ainsi, lorsque ces éléments surviennent en thérapie, ils sont rarement la seule cause du problème sexuel, même s’ils y contribuent énormément.

Et puis? Avez-vous réussi à ne pas penser à la sexualité de vos parents?

Ce n’est qu’un bref aperçu de ce qui peut être abordé en thérapie pour comprendre en quoi vos parents ont eu une influence sur votre sexualité et sur vos relations amoureuses. Une thérapie avec une sexologue peut vous permettre de comprendre comment vous vous êtes développé afin de choisir la directions que vous souhaitez réellement prendre comme adulte. Ce genre de démarche vous permettra de choisir comment vous souhaitez agir plutôt que d’être en réactions aux événements de votre vie.

Pour en savoir plus, je vous recommande le livre de Geneviève Parent. L’intimité harmonieuse: La clé du savoir-être relationnel et sexuel

 

Comments

comments

Author Julie-Édith Gauthier

Julie-Édith c’est La Sexologue. Elle étudie la sexualité humaine à l’université pendant 6 ans. Passionnée des enjeux sur le genre et l’identité sexuelle, le désir, la dépendance sexuelle et l’imaginaire érotique.
Elle est aussi psychothérapeute.

More posts by Julie-Édith Gauthier

Leave a Reply