La première fois avec une nouvelle partenaire peut s’apparenter à la première fois tout court. On a tellement de choses à découvrir sur l’autre, on souhaite plaire, on veut que ça soit plaisant, on se sent maladroit… ça roule vite dans la tête. Évidemment, quand le stress est au rendez-vous, on peut s’attendre à ce que la réponse sexuelle ne soit pas la même!

La difficulté sexuelle peut prendre différentes formes. Pour certains, c’est la difficulté d’atteindre l’orgasme, c’est la présence de douleurs lors de la pénétration, c’est l’impression de ne pas être dans son corps, c’est une éjaculation précoce ou c’est une difficulté à atteindre une érection suffisamment rigide pour la pénétration. Comment expliquer que ce genre de problèmes sexuels se manifeste seulement la première fois? Comment renverser la tendance et prévenir ces situations?

Le presto

Avec une nouvelle partenaire, on ne sait pas à quoi s’attendre. Qu’on se soit parlé une demi-heure ou une semaine, on ne parle généralement pas de nos pratiques sexuelles et de nos difficultés sexuelles avant le premier contact. La plupart du temps, les deux partenaires ont des attentes. Chez les hommes, la pression de leur partenaire se situe souvent dans la « performance » lors de la pénétration. Chez les femmes, c’est plutôt dans la démonstration du plaisir sexuel et dans l’atteinte d’un orgasme puissant. Avec ce que vous avez pu observer, que donne la rencontre de deux personnes qui se concentrent sur la performance? Pas tout à fait le genre de feu d’artifice qu’on aimerait.

Dans une situation comme celle-ci, le problème disparaît quand l’anxiété ou le stress est apaisé. Même si ce n’est que pour une relation d’un soir, votre partenaire peut vous aider. Après tout, n’avez-vous pas tous les deux envie d’une relation sexuelle satisfaisante? Pour certains, une simple phrase peut suffire pour diminuer le niveau de stress puis avoir une expérience positive. C’est un peu comme de dire « je suis nerveux » au début d’une présentation auprès de votre équipe de travail. Vouspouvez nommer votre nervosité pour diminuer la pression. Votre nouvelle partenaire peut avoir un rôle à jouer pour vous apaiser et faire de vos contacts sexuels une réussite. Une expérience positive peut rassurer et renverser la tendance.

Impression de déjà vu

Quand la situation se répète dans les premières fois, il peut y avoir des causes plus profondes à la difficulté sexuelle. Afin de mieux comprendre le phénomène, tentez de répondre à certaines questions.

  • Si cela s’est déjà produit, comment la situation a-t-elle évolué?

  • Qu’est-ce qu’il y a de particulier avec cette nouvelle partenaire?

  • Est-ce possible que ce quelque chose de particulier ait un impact sur ce qui se passe?

  • Et si vos rapports sexuels ne comprenaient jamais la pénétration, comment vous sentiriez-vous?

  • Sans pénétration, ressentiriez-vous un soulagement ou plutôt une frustration?

  • Qu’avez-vous essayé jusqu’à maintenant pour que la difficulté sexuelle s’atténue lorsque ça se produit?

  • Qu’est-ce qui pourrait se passer qui empirerait la situation?

En répondant à ces questions, il est possible que vous puissiez un peu mieux saisir ce qui se passe. Dans la sexualité, on se rapproche d’une autre personne de façon très intime. On se montre vulnérable. C’est dans ces moments que tous les enjeux de nos autres relations peuvent ressurgir.

Quand le corps fait à sa tête

Il peut être choquant quand on réalise que notre corps ne réagit pas comme il l’a toujours fait. Pourtant, quand on pense à la sexualité comme un ensemble d’expériences affectives et de stimulis puissants, il est tout à fait normal que la réaction ne soit pas toujours la même. Il serait injuste de demander à son corps de réagir comme on le souhaite à la nouveauté. On peut aussi se donner une deuxième chance. Qui peut prédire l’avenir avec une seule expérience? D’ailleurs, tout le monde expérimentera, un jour où l’autre, une difficulté sexuelle. Elle peut être temporaire, liée à des événements qui se produisent dans notre vie ou liée à la partenaire avec qui ça se produit. Et si on acceptait de rire de ces moments? Pourquoi être si exigeant face à notre sexualité? Pour certains, c’est à l’aide du jeu et de l’improvisation dans la sexualité que ce qu’on souhaite peut réellement se produire. La recherche d’un moment agréable sans attentes précises de résultats peut nous apporter énormément. On se détend, on s’amuse et on se rappelle que personne n’est un robot sexuel.

Et si ça ne marche pas? On se concentre tout d’abord sur ce qui marche, sur ce qui est agréable. Cela peut être de se concentrer sur la partenaire, de prendre une pause, d’essayer une autre position, de détendre les muscles du corps, etc. Une thérapie avec un sexologue aide à comprendre pourquoi ça peut être si difficile de vous laisser aller. Suite à ces rencontres, plusieurs personnes se sentiront plus satisfaites de leurs relations sexuelles, et ce, même lorsque des difficultés surviennent. C’est en diminuant la pression qu’on se met sur la performance sexuelle, en comprenant les causes de la difficulté sexuelle et en ayant des attentes réalistes pour une première fois qu’on met les meilleures chances de notre côté pour être satisfait sexuellement.

Comments

comments

Author Julie-Édith Gauthier

Julie-Édith c'est La Sexologue. Elle étudie la sexualité humaine à l'université pendant 6 ans. Passionnée des enjeux sur le genre et l'identité sexuelle, le désir, la dépendance sexuelle et l'imaginaire érotique. Elle est aussi psychothérapeute.

More posts by Julie-Édith Gauthier

Leave a Reply