L’imaginaire érotique peut révéler beaucoup de choses, que ce soit à travers les rêves sexuels ou les fantasmes érotiques. Le fantasme est un sujet passionnant pour tous. Une chose est certaine, c’est que même en définissant les fantasmes les plus populaires, l’imaginaire érotique reste unique à chacun. Logiquement, il y a autant de vies sexuelles différentes qu’il y a d’individus. En lisant ce texte, vous pourrez répondre à ces questions: À quoi est-ce que les femmes fantasment? Quels sont les fantasmes les plus populaires chez les hommes?

Les fantasmes selon les sexologues

En général, les gens perçoivent le fantasme différemment des sexologues. Les sexologues considèrent que le fantasme est avant tout une image, un scénario, une impression ou une sensation qui est imaginaire et qui vient généralement accompagnée de l’excitation sexuelle. Le fantasme peut avoir plusieurs sens! Parfois, une image sexuelle peut provoquer le dégoût ou même diminuer l’excitation sexuelle. Pour la plupart des gens, le fantasme sera utilisé afin de maintenir ou d’augmenter le plaisir sexuel. Toutefois, le fantasme peut servir à réparer une humiliation vécue dans le réel, à explorer ses préférences érotiques, à redécouvrir le désir envers un partenaire, à se sentir plus homme ou plus femme, à se sentir en situation de contrôle, etc. Les possibilités sont presque infinies.

Fantasme d’homme

Les plus populaires

  1. Subir une fellation
  2. Pratiquer un cunnilingus
  3. Caresser une femme avec beaucoup d’affection et de tendresse
  4. Voir une femme se déshabiller graduellement
  5. Revivre une relation sexuelle antérieure

On peut en comprendre que les hommes aiment généralement une sexualité plus génitale et centrée sur le corps. Le corps est plus important tout comme le pénis peut être central dans la perception que les hommes peuvent avoir de leur masculinité. Pensez au nombre de blague et de dessins sur le pénis, est-ce plus les femmes ou les hommes qui les ont imaginés? Quand on parle de l’importance du corps, c’est aussi l’importance du corps de l’autre. Les caractéristiques physiques sexuelles de la femme qu’il désire prennent des proportions encore plus importantes dans l’imaginaire érotique. Les fantasmes ont une dimension symbolique. Pensez à la Vénus de Willendorf.  Les choses sont parfois disproportionnées, claires et nettes pour attiser le désir et frapper l’imaginaire. Le monde de la pornographie en montre de nombreux exemples quand les seins, les fesses, les éjaculations, les orgasmes et les pénis sont immenses.

Fantasme de femme

  1. Être caressée par un homme avec beaucoup d’affection et de tendresse
  2. Voir ou vivre une scène romantique
  3. Enlacer amoureusement un homme
  4. Caresser un homme avec beaucoup d’affection et de tendresse
  5. Être caressée par un homme qui devient très excité

Ce qui ressort chez la femme c’est l’envie d’être désirée, d’être l’objet du désir de l’autre et ainsi avoir un pouvoir de séduction sur cette personne. C’est le rêve d’être LA Jessica Rabbit. Une femme qui se sait regardée et désirée, qui se refuse ou se laisse prendre avec passion. Cela peut sembler contradictoire, mais cette envie cohabite aussi avec l’envie d’être dans une relation amoureuse fusionnelle. Son partenaire est présent pour elle, l’écoute, la comprend, devine ses besoins sans qu’elle les exprime. L’érotisme de la femme est imprégné par la tendresse et l’affection. Les femmes qui vivent une baisse de désir sexuel mentionnent souvent qu’elles aimeraient être plus caressées, passer plus de temps avec leur partenaire et sentir que leur partenaire est attentif à leurs soucis du quotidien.

Mon fantasme n’est pas très populaire

Les fantasmes énumérés plus haut sont des fantasmes les plus communs à plusieurs hommes ou plusieurs femmes. Ne soyez pas étonné de ne pas vous y retrouver. Il est tout à fait normal que tout le monde ait un monde intérieur et un monde imaginaire unique et propre à son histoire.

Certaines personnes ont un imaginaire érotique plus développé que d’autres. Les personnes fétichistes par exemple ont souvent plus d’un fantasme. Il n’est pas rare qu’une personne puisse avoir jusqu’à 15 fétiches différents à la fois. D’autres personnes sont moins intéressées à leur imaginaire érotique et se concentreront davantage sur les sensations procurées par les touchés sur les organes génitaux. Il est très fréquent que ce soit parce qu’ils ressentent de la culpabilité face à leurs pensées sexuelles. Ces pensées peuvent être troublantes ou envahissantes. À d’autres moments, ces pensées représentent des choses qu’ils ne s’imaginent pas faire.

C’est dérangeant de ressentir de l’excitation pour quelque chose qu’on ne trouve pas acceptable.Toutefois, un fantasme n’est qu’un fantasme. Il s’agit d’un élément imaginaire qui ne concerne que vous. Vous avez le choix de garder ce fantasme dans votre imaginaire, il ne peut pas prendre le contrôle de vos actions et valeurs plus profondes. Vous pouvez même en parler sans avoir le désir de réaliser ce fantasme. D’après moi, il est important de prendre conscience de son imaginaire érotique. Ces pensées parlent d’une partie de vous tout aussi importante que le reste de votre sexualité. Ignorer ces pensées peut vous priver d’une information très importante sur la raison pour laquelle vous pouvez ressentir moins de désir, sur vos perceptions de vous-même, sur votre relation avec vos partenaires, sur votre orientation sexuelle… Pourquoi ne pas écrire votre propre nouvelle érotique? Qui sait, peut-être qu’un jour cela vous amènera d’autres désirs comme celui de les publier.

 

Ce texte est inspiré des recherches de Claude Crépault, fondateur de l’approche sexoanalyse.

Comments

comments

Author Julie-Édith Gauthier

Julie-Édith c'est La Sexologue. Elle étudie la sexualité humaine à l'université pendant 6 ans. Passionnée des enjeux sur le genre et l'identité sexuelle, le désir, la dépendance sexuelle et l'imaginaire érotique. Elle est aussi psychothérapeute.

More posts by Julie-Édith Gauthier

Leave a Reply